Aller au contenu

la pharmacie-la prescription médicale

La prescription médicale


Certains médicaments ne sont délivrés que sur ordonnance prescrite par votre médecin. Lorsque vous nous remettez celle-ci, nous vérifions attentivement que l'ordonnance n'entre pas en contradiction avec vos antécédents médicaux, répertoriés dans un 'historique patient'.


Mais votre pharmacie fait bien plus que cela !



  • Nous vous conseillons entre le choix d'un produit pharmaceutique de marque et d'un médicament générique.

  • Nous pouvons intervenir auprès de votre médecin pour vérifier le dosage d'une molécule par rapport à votre condition physique ou à votre âge.

  • Nous vérifions la prescription afin de limiter les effets secondaires ou d'éviter d'ennuyeuses interactions

  • Voici une ordonnance correctement complétée et qui permet d'appliquer le remboursement octroyé par votre mutuelle.


Elle contient obligatoirement les éléments suivants : 




  1. Le numéro INAMI de votre médecin ou de votre dentiste sous forme de chiffres et de code-barres (1.00000.00.000 sur notre exemple)




  2. Le nom et le prénom de votre médecin.




  3. Les noms et prénoms du patient, dans leur intégralité et de manière lisible: ("Extra Terrestre" dans notre exemple)




  4. Le produits prescrits, le dosage la taille du conditionnement et éventuellement la posologie souhaitée. Dans notre exemple, le prescripteur demande 100 comprimés de 100 mg de "Remède de Jouvence" et indique qu'il faut en prendre 3 comprimés par jour.




  5. Le cachet de votre médecin qui doit comporter au minimum ses noms et prénoms, son adresse et son numéro INAMI.




  6. La signature à la main de votre médecin ainsi que la date de prescription.




  7. Eventuellement, la date ultérieure à partir de laquelle l'ordonnance peut être présentée.




    En haut de l'ordonnance, un espace vide est strictement réservé au pharmacien;  soyez aimable de ne rien y écrire ou y coller ( cette place était auparavant réservée aux vignettes de mutuelles qui n'ont plus actuellement d'utilité sur l'ordonnance))




Validité de l'ordonnance:




Une ordonnance est considérée comme légalement en ordre si elle respecte nécessairement tous les éléments décrits ci-dessus. Dans le cas où des médicaments remboursables sont prescrits, la période de remboursabilité de ces médicaments s'étend de la date de la prescription (6) ou de la date différée de la prescription (7) à la fin du trimestre suivant la date considérée.


Délivrance différée :




Il peut arriver que dans le cas où plusieurs médicaments sont prescrits, vous n'ayez besoin que d'une partie de ceux-ci, par exemple, parce que vous avez encore un stock suffisant de certains d'entre eux en votre possession.




Vous pouvez, dans ce cas, nous demander d'établir pour chacun des médicaments non désirés, une "délivrance différée", c-a-d, un document vous permettant de pouvoir acheter  ceux-ci ultérieurement.




Notez bien que cette délivrance différée ne sera valable pour les médicaments remboursables que pour la même période que sur l'ordonnance d'origine; cette date est d'ailleurs stipulée clairement au bas du document afin de mieux vous aider.




S'il y a lieu, le tiers-payant pratiqué sera toutefois celui en cours le jour de la délivrance et non celui en cours le jour de la réception de l'ordonnance d'origine. 


Quantités et remboursement :




Si un médicament remboursable figure sur l'ordonnance, il ne pourra en être délivré qu'une et une seule boîte sauf dans de très rares exceptions (certaines insulines, etc...).




Si le prescripteur ne précise pas le dosage et/ou la grandeur du conditionnement du médicament désiré, le plus petit conditionnement et/ou la plus petit dosage devront être nécessairement délivrés.




Cette règle ne s'applique pas pour les médicaments remboursés pour lesquels plusieurs conditionnements pourront être demandés par le prescripteur.




La règle de dosage et de taille du conditionnement décrite plus haut reste quant à elle, d'application pour ces derniers.